Navigation

 
 

Le Blog

 
 

Restons connectés

 

Informations

60 ans de cinéma français de Hubert Niogret

de Hubert Niogret / DVD NIO CIN

Le cinéma raconté par les plus grands cinéastes français;

Intéressant double DVD qui séduira les fondus de cinéma. L'opus se divise en 3 parties : Reconstruction qui parle du cinéma d'après guerre, Evolution ou le contexte de la "Nouvelle Vague" et les années 70 et Questionnement sur le cinéma d'aujourd'hui, (ainsi que 70 minutes de bonus).
L'intérêt majeur se situe dans les interviews des réalisateurs et techniciens et leurs regards, leurs sensibilités et leurs critiques sur le sujet.
Les témoignages de JJ Annaud, de C Berry, C Miller, P Leconte sont éclairants sur leurs propres cheminements et sur leurs carrières.

le 25 juillet, 2014 par manekineko

> Réagissez à cet article

Informations

Bel été ...

Bel été ...

Chers tous,

l'équipe de l'Albatros vous souhaite d'ores et déjà à tous un très bel été 2014.

Mais avant cela, sachez que vous pourrez retrouver sur ce blog les derniers livres, cd, dvd commentés de la saison, ainsi que les posts "coup de coeur" de l'équipe et des membres du comité tout au long de l'été.

L'Asie, sera mise à l'honneur à la médiathèque tout l'été à l'occasion d'une grande mise en avant, tous supports confondus.
N'hésitez pas à nous rendre visite !

Nous vous invitons bien sûr à continuer à réagir aux posts de nos auteurs.

Nous vous remercions de nous avoir suivis cette année et serons ravis de vous retrouver mi-octobre pour une nouvelle saison !

le 26 juin, 2014 par NININOAH

> Réagissez à cet article

Informations

The Best Offer

Giuseppe Tornatore

On n'est jamais déçu avec Giuseppe Tornatore !
Musique d'Ennio Morricone, suspense et choix d'acteurs judicieux, un scénario superbe et intemporel :
Un petit bijou ! Tornatore, c'est le réalisateur de "Cinéma Paradiso"et de "La légende du pianiste sur l'océan", artiste rare mais toujours impeccable.
Le thème du film tourne autour de "l'amour de l'art" ou plutôt "l'art de l'amour".

Virgil, un commissaire priseur, brillant, excentrique et misanthrope, une jeune femme,charmante et agoraphobe, un automate mystérieux du XVIIIe siècle : voilà les trois acteurs principaux de l'intrigue qu'il serait dommage de déflorer tant elle est complexe et pleine de rebondissements. Mais comme dit Virgil : "Il y a toujours une touche d'authenticité dans toute contrefaçon"

Le scénario rappelle le meilleur de Hitchcock et De Palma, les décors sont raffinés, le jeu des acteurs impeccable. Une vraie pièce de théâtre classique : pendant que Virgil rassemble les pièces du puzzle qu'est devenu l'automate de Vaucanson, une autre mécanique implacable se met en place.
Un excellent moment de cinéma à voir sur grand écran.

le 21 avril, 2014 par manekineko

> Réagissez à cet article

Informations

Eloge de nos terres

Eloge de nos terres

du 1er au 20 avril 2014

La médiathèque L'Albatros vous invite à faire l'éloge de nos terres en accueillant comme chaque année artistes et auteurs de notre région...

Exposition des tableaux de Jacques-Yves Lefebvre qui sera présent les dimanches 6 et 13 Avril, pour vous rencontrer, de 11h à 12h30.

Chansons françaises aux mélodies entraînantes du groupe «Trois fois rien», le vendredi 4 Avril à 19h 
avec en première partie l'atelier chanson 2014...

Enfin , la venue de Julien Delmaire, poète, grande figure du slam en France, qui viendra slamer, débattre de son art et nous présenter son premier roman «Georgia» le samedi 5 Avril à 15h...
Venez partagez des moments forts avec les artistes de notre région!

Inscription gratuite...

le 31 mars, 2014 par ksb

> Réagissez à cet article

Informations

Grand Hôtel Budapest

Wes Anderson

Le film, inspiré de l'univers de l'écrivain autrichien Stefan Zweig, s'étend de la Belle Epoque aux années 60, et retrace les aventures burlesques du duo Gustave (Ralph Fiennes, le concierge dandy et zélé de l'hotel) et Zéro( son Lobby boy, Tony Revolori) après la mort mystérieuse de l'une des richissimes clientes de l'hôtel.
Comédie fantasque et picaresque au rythme enlevé, « grand Hôtel Budapest » a tout de la BD d'aventures et « Tintin et Milou » en particulier pour les décors et l'action : jugez plutôt : une station thermale à l'extrême est de l'Europe qui rappelle la Syldavie et la Bordurie, un hôtel grandiose qui a des airs de Moulinsart, des péripéties trépidantes et une galerie de personnages délirants où officient Mathieu Almaric, Adrien Brody, Bill Murray, Tilda Swindon, Owen Wilson, Léo Seydoux, Willem Dafoe et Jude Law, excusez du peu ! Le duo burlesque Monsieur Gustave/Zéro fonctionne à merveille et l'univers de Wes Anderson nous emmène dans un univers coloré, loufoque et poétique qui nous peint la dislocation d'une société, l'arrivée des dictatures dans une Europe des années trente encore insouciante, pleine de charme et de futilité joyeuse.

le 24 mars, 2014 par manekineko

> Réagissez à cet article