Navigation

 
 

Le Blog

 
 

Restons connectés

 
Note de 1/5

Livres

Voyage de noces avec ma mère

Voyage de noces avec ma mère

Véronique Sels/ R SEL V

Anna et Raphaël sont mariés depuis peu, ils décident de partir en voyage de noces sur la côte ouest des Etats-Unis à bord d'une Ford mustang rouge décapotable. Seule ombre au tableau : la mère d'Anna, récemment divorcée qui s'incruste…

Le sujet avait l'air drôle et original, c'est vrai qu'on ne part pas tous les jours en voyage de noces avec sa mère !
Le décor est planté, on situe les personnages, Anna jeune mariée en début de grossesse, un peu sur les nerfs, le gendre bien sympathique, puisqu'il accepte d'emmener sa belle-mère en voyage. Il a juste un toc au niveau des promotions dont il raffole ! Et enfin Dana, la mère qui critique tout et ne sent pas gênée de s'imposer dans un tel voyage.
Ce qui devait être drôle devient vite lassant, là où il y a lieu de scènes amusantes, ça tombe plutôt à plat, à peine un ou deux sourires esquissés.
Le rythme est lent et comporte beaucoup de réflexions que j'ai jugé inutiles et creuses.
Et puis surgit tout à coup un tueur à gage, on se demande ce qu'il vient faire dans l'histoire, et de là on ne sait pas très bien si l'auteur a voulu écrire un livre humoristique ou d'entraîner au polar.
Dans tous les cas, aucun choix n'est concluant.
Comme vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout accroché, même les 4 dernières pages qui peuvent surprendre ne rattrapent pas les 192 précédentes.

le 30 juillet, 2015 par melusine

> Réagissez à cet article

Note de 2/5Note de 2/5

CD

Chaud

Chaud

Luce / 8.5 LUC

A l'heure où on déprogramme "boudins & chansons", où on coupe le micro d'El L. Diawara ... Luce pourra-t-elle chanter sa pop mi-colorée mi ... alcoolée ?
de la musique, que de la musique ! sans humeur, sans humour !

mIAm mIAm & Miaou
hé o , o hé
du cul, du bu
faites rimer
servez chaud...
Sauvez "vernis" (7) et "sable" (12) et ... attendez : Y aura mieux ! la fille a du grain.

le 30 juillet, 2015 par la no net-te

> Réagissez à cet article

Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5

DVD

La belle verte

La belle verte

Coline Serreau / DVD SER COM

Personnellement, je me suis régalée en regardant ce DVD.

Après avoir réalisé 3 hommes et un couffin en 85 (grand succès que l'on connaît)
Coline SERREAU n'a pas obtenu le même succès avec la Belle Verte, sorti en 96.
C'est pourtant un film à voir ou à revoir ...
Sous son aspect décalé et loufoque, il dénonce bon nombre d'aberrations, sur le mode de vie des habitants de la planète Terre, dont nous sommes les habitants ....
Et, les problèmes évoqués il y a 20 ans sont hélas toujours d'actualité !

L'histoire en quelques phrases :

Mila , habitante d'une planète éloignée de la nôtre décide un beau jour de venir sur la Terre et débarque à Paris où elle découvre naïvement et avec effarement : le bruit , la pollution, les crottes , les boucheries ( exposition de cadavres ...) la monnaie, la mauvaise bouffe , l'agressivité, les sacs à main, la liste est encore bien longue!!!!
Elle s'interroge sur la mauvaise mine des gens, elle qui vit en communauté avec des gens très vieux (certains en sont à leur 3ème dentition !!!!) et écoute des concerts de silence ... et comme elle est trop souvent confrontée à la violence des terriens,
elle va "déconnecter "quelques spécimens parisiens qui tout à coup vont enlacer les arbres, marcher à pieds nus, écouter les autres et remettre en cause leurs dépendances ... Elle va aussi avoir un effet spectaculaire sur les ordinateurs, les distributeurs de monnaie, les hommes politiques et les footballeurs !( hilarant ) bref elle s'interroge sur tout, et notamment sur l'intérêt du rouge à lèvres (un médicament ?) sur la boîte carrée qui empêche de se parler !
Elle par contre a envie de communiquer avec les siens, elle est donc à la recherche des ruisseaux dans Paris mais
elle ne trouve que goudron " ils en sont encore à l'ère industrielle..."

cette fable humoristique met le doigt sur les maux de notre société .
Même si parfois le trait semble parfois lourd , les vérités sont hélas bien réelles .

Vincent Lindon Marion Cotillard Yolande Moreau ,Denis Podalydes Philippine Leroy Beaulieu Francis Perrin etc et Coline Serreau n'ont quasiment pas pris une ride !

le 29 juillet, 2015 par k.rol

> Réagissez à cet article

Note de 3/5Note de 3/5Note de 3/5

Livres

Spécial Croisée des mondes: La vague montante

Spécial Croisée des mondes: La vague montante

Marion Zimmer / R ZIM V

La collection "dyschronique" se propose de nous faire découvrir des textes, des nouvelles de science fiction d'auteurs célèbres ou reconnus qui ont en dénominateur commun une interrogation sur la société, l'avenir de l'homme.

Et c'est là toute l'originalité de ce livre, écrit en 1955 qui s'interroge finalement sur "l'après" d'une société entièrement consacrée à la science (telle que la notre finalement) et qui trouve en 2015 un écho avec les interrogations actuelles sur la décroissance par exemple.

Trois jeunes couples, petits enfants de pionniers partis implanter une colonie humaine sur une autre planète rentrent sur Terre. Pour eux trois générations se sont écoulées alors qu'en temps réel sur Terre 500 ans ont passés.
Ils s'attendent à trouver une société technologiquement supérieure à la leur et finalement se retrouvent dans une société de "villages" auto suffisants qui n'utilisent plus la technologie et leur paraissent du coup régressive.
Une société qui a limité sont accès à la technologie pour ne plus en être "esclave"

Plus que l'histoire, ce qui m'a plus c'est justement l'originalité de la réflexion de l'auteur qui finalement pose en pleine période d'exaltation technologique comme l'a été la période de l'après guerre (surtout au États Unis avec la course "aux étoiles") une question fondamentale de notre rapport à la science telle que nous sommes aujourd'hui obligés, avec les crises économiques, les problèmes écologiques de nous poser.

Cette réflexion sur une société "décroissante" qui revient à l'essentiel m'a fait penser au film de Colline Serreau "la belle verte"

Par contre au niveau de l'histoire et des personnages rien d'extraordinaire , car trop léger, c'est plus une nouvelle philosophique.

le 29 juillet, 2015 par déLivrémoi

> Réagissez à cet article

Note de 3/5Note de 3/5Note de 3/5

Livres

Spécial Croisée des Mondes : Aetherna- L'Emissaire de l'Au-delà

Spécial Croisée des Mondes : Aetherna- L'Emissaire de l'Au-delà

Ghuilhem Méric/ R MER A

Chayton est un jeune provincial qui est parti à Paris pour devenir aide-soignant et qui a décidé de travailler en accompagnement pour les malades en fin de vie. Son métier va l'amener à travailler pour un vieil apiculteur et dans cette maison, un soir, il va entendre une voix qui s'adresse à lui à travers le bourdonnement d'une masse d'abeilles. Cela va être traumatisant pour lui à bien des égards mais en même temps va lui faire comprendre une chose : il possède un pouvoir très particulier qui est d'interférer avec le monde de l'au-delà. A partir de ce moment, Chayton va tout faire pour savoir de qui émane cette voix si étrangement familière, qu'est-ce qu'elle lui veut ? Aidé de deux personnes, Ernest son grand-père paraplégique un peu étrange, féru de sciences occultes et de culture indienne, puis de Juliet, une jeune fille écorchée vive, borderline, qui vit aux crochets du vieil apiculteur et qui se passionne pour les abeilles, il devra affronter ses démons pour tenter de pousser les portes d'un autre monde….

C'est une histoire qui mêle romance, thriller et surnaturel, qui parle de vie après la mort, d'espoir, de famille et de tout l'amour que deux être peuvent continuer à partager au-delà de la mort. L'auteur lance également à travers ce livre un appel pour la protection des abeilles (Cf : les deux dernières pages du livre) et justifie leur importance qui est scientifiquement prouvé.
C'est aussi une histoire simple mais très bien construite qui plaira aux amateurs du genre et qui permet de découvrir tout ce qui touche aux voyages astraux.
J'ai réussi, avec surprise, à lire ce roman assez facilement même si ce n'est pas du tout ce que je lis habituellement ! Je le conseille pour ceux et celles qui souhaitent changer leurs habitudes de lecture.

le 28 juillet, 2015 par valou

> Réagissez à cet article