Navigation

 
 

Le Blog

 
 

Restons connectés

 
Note de 3/5Note de 3/5Note de 3/5

DVD

Marvin ou la belle éducation

Marvin ou la belle éducation

Anne Fontaine / DVD FON DRA

Marvin Bijou fuit la tyrannie de son père, la résignation de sa mère. La principale du collège Madeleine Clément va lui faire découvrir le théâtre. Abel Pinto l'encourage à raconter sur scène son histoire.
La réalisatrice Anne Fontaine nous propose une libre adaptation du livre d'Edouard Louis : « En finir avec Eddy Bellegueule » ou l'émancipation d'un jeune homme contre son milieu social, l'espoir de pouvoir échapper à sa condition.

Certes, la mise en scène est quelque peu trop conventionnelle. La lourde construction en flashbacks finit par nous lasser. Mais les scènes familiales sont réussies en ce sens qu'elles sont sans condescendance, sans mépris de classe. Anne Fontaine évite les pièges de la satire et du misérabilisme. Elle dénonce l'homophobie et plaint l'ignorance.

le 06 août, 2018 par Christine

> Réagissez à cet article

Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5

DVD

The Sinner Saison 1

The Sinner Saison 1

Derek Simonds et Antonio Campos / DVD SIM THR 1

Excellent suspense conduit par des feed-back récurrents;
Une plage fréquentée, une jeune femme mariée, Cora Tanneti, jouée par Jessica Biel, coupe un fruit et donne tendrement les morceaux à son fils, âgé d'environ un an. Elle est accompagnée de son mari. Un jeune couple allongé à une dizaine de mètres d'eux, s'embrasse et se caresse, la fille fait passer une musique entrainante.
Soudain, c'est le drame, la jeune mère se précipite sur l'homme du couple et le poignarde avec le couteau à fruits, à plusieurs reprises.
Une crise de folie? Une vieille histoire avec ce type?
Cora ne parvient pas à expliquer son geste, elle ne connait pas cet homme!
Le détective Henry Ambrose, joué par Bill Pullman va remonter dans le temps, essayer de recoller le puzzle, malgré les nombreux obstacles qu'il rencontre.

Série palpitante, j'ai été tenue en haleine du 1er au dernier épisode. Je conseille vivement.

le 18 juillet, 2018 par Bulle53

> Réagissez à cet article

Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5

DVD

Les proies

Les proies

Sofia Coppola / DVD COP DRA

Pendant la guerre de Sécession aux Etats-Unis, le caporal Barney (Colin Farrel) est retrouvé blessé près de l'internat de Miss Martha (Nicole Kidman) qui accepte de lui offrir l'hospitalité le temps qu'il se rétablisse, le caporal étant considéré comme un ennemi. Dans ce huis clos angoissant il devient donc le seul homme dans un univers exclusivement féminin...

Ce film est à voir pour le casting de rêve: Colin Farrel, Kirsten Dust, Elle Fanning et surtout pour le jeu de Nicole Kidman qui prouve encore une fois qu'elle est une grande actrice. Loin de l'icone sexy qu'elle jouait récemment dans la série Big little lies, elle joue ici le rôle d'une femme autoritaire dont les regards inquiétant nous font peur. Elle a d'ailleurs reçu le prix du 70ème anniversaire de Cannes pour ce rôle.
A voir aussi pour le scénario: le film aurait pu prendre différentes tournures. Le film est la 2ème adaptation du roman Les proies de T. Cullinan (1ère adaptation en 1971 avec Clint Eastwood).
Sofia Coppola a choisi d'adapter le roman d'un point de vue féministe, elle endosse le point de vue des femmes sur cet homme et montre des femmes endurantes et qui en dépit des rivalités restent solidaires. Le film a d'ailleurs reçu le prix de la mise en scène à Cannes.
Enfin un film à voir pour son souci d'authenticité, c est une reproduction fidèle du Sud des Etats Unis à cette époque. Chaque détail a été pensé jusqu'aux couleurs.

le 13 juillet, 2018 par loroleï

> Réagissez à cet article

Note de 3/5Note de 3/5Note de 3/5

DVD

Bienvenue à Suburbicon

Bienvenue à Suburbicon

Georges Clooney / DVD CLO CDR

Nous sommes à la fin des années 50 dans une de ces villes américaines où le rêve semble prend vie grâce aux jolies maisons, aux belles voitures, à tous ces gens proprets, paisibles, heureux...Tout est bien lustré sauf qu'une nuit aménage une nouvelle famille....noire. C'est le scandale, la tourmente, l'émeute.

Leurs plus proches voisins, Gardner Lodge (Matt Damon), sa femme (Juliane Moore, qui joue aussi le rôle oh combien décisif de sa soeur) et leur petit garçon Nicky, représentent la famille modèle, mais ils ne sont pas si innocents que ça et sur arrière-plan de ségrégation raciale, apparaît une histoire tout aussi sordide, parsemée d'intrigues, de fraudes, de mensonges et même pire.

Beaucoup d'humour noir dans cet enchevêtrement de situations burlesques et dramatiques qui servent à critiquer cette belle société américaine qu'on nous a vantée pendant des décennies comme idyllique La mise en scène est un peu plate toutefois et appuyée par une musique bien adaptée au suspens.

Petite surprise à la fin quand défile le générique pour les cinéphiles. S'ils ne l'ont pas découvert avant, ils découvriront qui a écrit le scénario

le 11 juillet, 2018 par daphne

> Réagissez à cet article

Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5

DVD

L'atelier

L'atelier

Laurent Cantet / DVD CAN CDR

Laurent CANTET (récompensé en 2008 pour son film "entre les murs") a réalisé un nouveau long métrage passionnant et bouleversant qui témoigne d'une mutation sociale qui ne laisse pas insensible.
Il a commencé l'écriture de ce film avec Robin CAMPILLA, après les attentats de Charlie Hebdo et va diriger sa caméra sur un groupe de jeunes de la Ciotat, inscrits à un stage d'écriture. L'objectif étant d'écrire un roman noir avec une romancière incarnée par Marina FOÏS qui descend de Paris.
Ces 8 jeunes acteurs ainsi que Marina Foïs (Olivia) sont éblouissants de vérité.
Peu habitués à ce qu'on s'intéresse à eux, ces 5 gars et 2 filles en réinsertion sociale vont se méfier de cette intellectuelle qui symbolise le monde des privilégiés. L'exercice qu'elle propose n'est pas évident, il nécessite de s'ouvrir au groupe de confronter ses idées, de s'écouter,
d'argumenter, ce qui engendre souvent des tensions très vives et parfois même des échanges musclés.
Antoine étant souvent à l'origine de ces moments tendus. Sa personnalité est complexe il est à la fois brillant, lucide mais aussi provocateur et mystérieux et sa violence et sa solitude alarment Olivia et la séduisent aussi ... On le sent prêt à basculer, on a peur ... son mal être est criant (attirance pour un autre monde ? pour une idéologie ? )


Laurent CANTET filme avec justesse les glissements de notre société.
Il capte l'intensité des situations sans jugements. Il montre , avec son regard bienveillant, les problèmes de cette jeunesse qui a du mal à construire son avenir et à trouver une place dans un monde qui ne les prend pas en compte.
Face à une société violente, déchirée , en proie à la précarité et à la montée des extrêmes et, quand il resserre sa caméra sur le personnage d'Antoine il nous entraîne dans un vrai suspense.
Ce film percute !

NB: Sa caméra nous renvoie aussi des images sublimes (pinèdes, calanques, Méditerranée) les jeux de lumières diurnes et nocturnes sont remarquables.

le 09 juillet, 2018 par k.rol

> Réagissez à cet article