Navigation

 
 

Le Blog

 
 

Restons connectés

 
Note de 1/5

DVD

Escobar

Escobar

Fernando León DE ARANOA / DVD ARA BIO

Une femme, belle et pétillante qui tourne autour d'un homme riche, célèbre, dangereux. Elle entreprend une liaison avec lui. C'est ce que caricature ce film.
Certes, Escobar fascine et intrigue nombre d'esprits, l'empereur de la cocaïne, le cartel, les crimes, les trafics lui sont surtout associés.
Mais la journaliste Virginia Vallejo (Penelope Cruz) se trouve littéralement subjuguée par ce personnage, elle nous plonge toutefois dans la vie privée et intime de Pablo, on peut même se retrouver fascinés par son engagement social pour les plus démunis, certains peuvent voir en lui un Robin des Bois des années 80 et d'autres iront jusqu'à le considérer comme une sorte de héros protecteur.
Mais tout s'éclairci lorsque le schéma habituel reprend : trafics de drogues, violences, meurtres, cadavres, exécutions, trahisons et destructions.
Ce n'est donc pas le Escobar que je recommande, ce film se contente de survoler la vie de Pablo, sans plus, même si l'interprétation de Javier Bardem est à la hauteur du personnage, je la trouve très caricaturale, j'ai été beaucoup plus convaincu par Benicio Del Toro dans Escobar Paradis Perdus.
Franchement déception, je m'attendais à autre chose.

le 23 mars, 2019 par Héraclès

> Réagissez à cet article

Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5

CD

Transcendance

Transcendance

Ray LEMA / 1.34 LEM

Waw. Époustouflant, captivant, transportant, et super bien coordonné est ce que j'appellerai l'ultime album de Ray Lema.
Avoir plus de 70 ans et sortir un tel chef-d'oeuvre de ses tripes veut tout dire, les musiciens sont exceptionnels, on se sent réellement transporté par cette création, du Jazz comme africanisé aux rythmes du vieux continent.
L'album invite à une transcendance de l'être, de la musique, à se laisser aller.
On passe du piano au cuivre sans aucune transition, l'ouïe se promène et erre aux rythmes basculant, comme une invitation à l'ivresse auditive.
C'est mon coup de coeur.

le 23 mars, 2019 par Héraclès

> Réagissez à cet article

Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5

DVD

Rage

Rage

Rustam MOSAFI / DVD MOS ACT

Ce qui me dérange le plus, dans le film, ce sont les scènes de violences qui sont très violentes (au risque de me répéter).
Oui, des Scythes cela ne peut qu'être sanguinaire mais dommage, le jeune public ne peut malheureusement pas découvrir cette fresque historique.
Les scènes d'action sont à couper le souffle, les costumes m'ont laissé sans voix et je ne parle pas des décors, paysages et des montures à tomber par terre.
Les personnages sont magnifiquement choisi et chacun réussi à se démarquer dans cette quête qui les réuni, même si la trame est très classique : conflit, fratricide, un ennemi qui devient ami, une princesse à sauver et une civilisation à protéger.
Si je ne dois citer qu'un personnage, il s'agira sans hésitation de Weasel. Il résume complètement et parfaitement l'esprit du film, qui, la rage au ventre, va au devant de son destin.

le 23 mars, 2019 par MoonyMoyses

> Réagissez à cet article

Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5

CD

Combo 66

Combo 66

John SCOFIELD / 1.38 SCO

J'ai d'abord écouté Country for Old Men avant Combo 66, et ce qui était censé être du Jazz est devenu une explosion rythmique.
Avec en plus un claviériste, le guitariste John Scofield fait un sans fautes, on sillonne à la fois Jazz-Rock, Groove, Swing et Country en navigant sur des mélodies extraordinaires.
Lorsque j'ai appris que ses compagnons de routes sont Miles Davis et Herbie Hancock, j'ai compris mon émerveillement.

le 23 mars, 2019 par MoonyMoyses

> Réagissez à cet article

Note de 3/5Note de 3/5Note de 3/5

CD

Catching bad temper

Catching bad temper

PUTS MARIE / 2.2 PUT

Le 5ème album du groupe suisse est pour moi inégal. Peut-être cela est-il dû au mélange des genres (du rock avec du gros son, du punk, en passant par le phrasé rap). Certaines chansons font penser aux Beastie Boys et à Deus, d'autres sont plus blues et jazzy. C'est donc un album à la croisée des genres et des ambiances.
Pour la petite anecdote, c'est en répondant à l'organisateur de leur 1er concert qui leur demandait comment annoncer le groupe sur le programme que le leader du groupe, Marx Usata a dit "you can put Marie".
Certainement un groupe à voir sur scène!

le 13 mars, 2019 par loroleï

> Réagissez à cet article