Navigation

 
 

Le Blog

 
 

Restons connectés

 
Note de 3/5Note de 3/5Note de 3/5

CD

Begin Again

https://www.youtube.com/watch?v=6Y96XTJHY08

Norah JONES /1.39 JON

Begin Again est le Septième opus de Norah Jones. Il s'agit d'un album court de 7 titres enregistrés sur des séquences courtes et parfois improvisés.
Alors certes la performance est belle et l'album léger, mais j'aime Norah Jones la jazz woman et pas forcément la folk-country-girl.
Du coup, à part 2 titres à en sortir comme It was you et Begin Again imprégnés de l'univers Jazzy de NJ, je trouve le reste de l'album sans grand intérêt.

le 29 juin, 2019 par Arno

> Réagissez à cet article

Note de 2/5Note de 2/5

CD

Assume Form

Assume Form

James BLAKE / 4.2 BLA

Auteur compositeur producteur Britannique et reconnu dans le monde de l'électro, James Blake sort son 4eme album. Sa musique est décrite comme minimaliste, cet album plus « pop » que les autres. En guest, André 3000 rappeur des Outkast. Bref, ingrédients prometteurs pour cet album du discret artiste.

Jour 1, j'ai donc fermé les yeux et me suis laissé embarquer par l'opus. Mince, je me suis endormi.
Jour 2, je referme les yeux avec cette certitude que tout ce que j'ai pu lire ou entendre de cet artiste va me faire plonger dans l'océan électro d'assume form. Morphée ne m'a de nouveau pas épargné.
J'étais allongé, je tenterai demain de nouveau, mais assis !
Jour 3, comme promis je reste assis, je mets la musique et compte bien tenter de m'y imprégner. Alors je ferme les yeux, le CD est lancé. Douce musique electro-pop, j'ouvre les yeux, je vois mon reflet dans un miroir (triste mine), je tourne la tête, un clavier indiquant les étages (un ascenseur...), Je continue mon inexorable rotation pour apercevoir la double-porte en métal abîmée par le temps, Elle s'ouvre et Stupéfaction, réveil brutal ! Je m'étais encore assoupi.
Je n'y arriverai pas, comment aller au bout de cette oeuvre somniféérique (permettez-moi ce néologisme), j'y suis donc allé par étape. Non sans mal. Bref, un album que tout bon groom devrait avoir dans sa médiathèque rangé dans les cd « musique d'ambiance », il peut aussi servir de complément à l'hypnothérapie.
Ça ne reste que mon avis.

le 04 juin, 2019 par Arno

> Réagissez à cet article

Note de 2/5Note de 2/5

CD

Lettre infinie

Lettre infinie

M / 8.5 M

Mathieu Chédid nous revient avec un 6ème album solo "Lettre infinie", après l'énorme et incontestable succès de son aventure malienne "Lamomali". Vous découvrirez, ou vous vous passerez, de ses 13 lettres musicales intimes. Difficile de trouver des excès de folie dans les chansons : 2 solos de guitare à peine sur "Massai" et "Grand petit con". C'est un album moins électrique, plus doux et dénué d'artifices, malgré une pochette de disque et des visuels travaillés. Dans la plus grande tradition familiale, la fille de M prête sa voix à 8 morceaux. Le dernier "Billie" lui est d'ailleurs dédié. Mais les textes, d'une manière générale, restent pauvres, et M use et abuse des allitérations.
Sympathique à défaut d'être original, cet album reste pour le moins décevant.

le 29 mai, 2019 par Christine

> Réagissez à cet article

Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5

CD

Crushing

Crushing

Julia JACKLIN / 2.6 JAC

Deuxième album de Julia Jacklin australienne spécialisée dans l'indie pop et l'indie rock. Album psychologique et autobiographique qui nous raconte les efforts de l'artiste pour surmonter une rupture amoureuse. "si crushing n'est pas à proprement parlé un album aux propos particulièrement fun, il l'est dans son exécution" (Stars Are Underground)

le 25 mai, 2019 par Tchonico

> Réagissez à cet article

Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5

CD

Blood Siren

Blood Siren

Sarah MCCOY / 1.39 MCC

Fermez les yeux, Nina Simone, Janis Joplin, Billie Holiday, Big Mama Thornton et Amy Winehouse chantant dans une production sudiste de Tom Waits, c'est Sarah McCoy, une voix sublime, envoutante, révélant une sensibilité à fleur de peau, une merveille du plaisir auditif.
Sarah nous livre des chansons qu'elle a écrites depuis son adolescence à Charleston, nous invitant dans l'intimité douloureuse d'une vie de galères et de coups durs, passée de squats en caravanes.
On y entend le mal-être de l'adolescence les blessures du coeur, qui sont comme des petites morts, le désespoir et la rage de combattre, pour s'aimer enfin. Même si vous ne comprenez pas les paroles, elles vous toucheront jusqu'au plus profond de votre âme.
Un coup de coeur pour Sarah McCOY.

le 24 mai, 2019 par Bulle53

> Réagissez à cet article