Navigation

 
 

Le Blog

 
 

Restons connectés

 
Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5

CD

Who Else

Modeselektor / 4.5 MOD

Modeselektor est un duo de DJ originaires d?Allemegne de l?est qui ont commencé en 1997. Ils ont collaboré et remixé des artistes aussi variés que Miss Kittin, Radiohead, Paul Kalkbrenner et ont nottament « fusionné » avec Apparat pour former Moderat pour 3 albums consécutifs (« I » « II » « III ») « Who else » qui nous intéresse ici est leur prmier album depuis la fin (provisoire?) de l?aventure Moderat. Mon coup de coeur de l?album est sans conteste « Who » le featuring avec Tommy Cash (voir vidéo) Ensuite c?est « One united power », « Prükelnabe », « WMF Love song » et « I?m our god » résoluments taillés pour les raves et dance-floors et surprise avec « Wealth » qui à ma grande surpise m?a bien plû après plusieurs écoutes, moi qui ne suis pas trop branché Rap/R?nB. Au final un album plutôt réussi ! Un peu trop court (30mn) et parfaitement à leur image...éclectique et touche à tout.

le 05 juillet, 2019 par seb dumav

> Réagissez à cet article

Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5

DVD

Un amour impossible

Un amour impossible

Catherine CORSINI / DVD COR DRA

Rachel est une jeune fille modeste. Elle habite Châteauroux au début des années 50 et elle va rencontrer Philippe, jeune homme qui fait un stage de quelques mois. Il est parisien, d'une famille bourgeoise et l'installation d'une base américaine à proximité va faire entrer la jeunesse de cette ville dans une dynamique nouvelle.
Les deux jeunes s'éprennent l'un de l'autre et quand Philippe rentre à Paris, Rachel se retrouve enceinte.
Il vient la voir de temps en temps mais refuse de reconnaître l'enfant qu'elle porte en raison de leur différence de milieu social.
Les années vont passer, Rachel et sa fille Chantal vont apprendre à vivre à deux, avec l'image d'un père plus qu'absent et Rachel va organiser sa vie de femme active sans cet homme, qu'elle aime toujours tout en ayant l'obsession de cette reconnaissance paternelle.
Film tiré d'un roman de Christine Angot où les rapports humains de ces années là sont décrits avec justesse et humanité.
On remarquera le jeu subtil et intelligent de Virginie Effira, éblouissante de vérité.
L'amour est impossible entre ces deux amants, l'amour est impossible avec ce père lointain, présent à la fois et surtout très ambigu l'amour est difficile entre la mère et la jeune fille qu'est devenue Chantal.
Une très belle description des êtres humains qui se cherchent et qui trouvent comment gérer leur vie avec ce qu'elle leur donne.
Très touchant et lumineux.

le 04 juillet, 2019 par daphne

> Réagissez à cet article

Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5Note de 5/5

CD

To Believe

To Believe

THE CINEMATIC ORCHESTRA / 4.5 CIN

Ils m'avaient touchée en plein coeur en 2007 avec "Ma fleur" via le label Ninja Tune (« Ma fleur », c'est « To build a home », sonorisant les séries télé telles que « Orange is a new black », « Ugly betty », « Grey's Anatomy », « This is us », des publicités pour Apple, Armani, Burberry et tutti quanti !), le duo britannique revient 12 ans plus tard avec le non moins excellent, le pour le moins excellentissime « To believe ». Cela ne reste que mon avis, mais besoin d'y croire !
Car il m'a fait du bien cet album ! Mon coup de coeur de l'année.
Laissez vous embarquer par ces 7 pièces composées dans un nu jazz/soul/électro d'une profondeur bouleversante, au caractère intemporel et confortant cette capacité à faire monter des morceaux délicats en émulsions revigorantes. « A cage bird / Imitations of life » en est la preuve avec sa rage sourde ultra rythmique. Les autres collaborations vocales n'enlèvent en rien à la cohérence malgré des identités artistiques différentes mais toutefois fidèles au duo.
« A promise » conclue de manière épique et en plus de 11 minutes cette aventure cinématique.

le 03 juillet, 2019 par Christine

> Réagissez à cet article

Note de 2/5Note de 2/5

Livres

Le chien de Madame Halberstadt

Le chien de Madame Halberstadt

Stéphane Carlier / R CAR C

Baptiste est un écrivain désabusé, qui, tous les jours, guette les ventes stagnantes de son livre, sans succès. Parallèlement, Maxine, sa compagne, l'a quitté pour son dentiste. Quant à son père, il va se remarier avec l'homme de sa vie, au grand désespoir de sa mère, qui ne s'est jamais vraiment remise du choix de son ex-mari ! Un jour, sa voisine, Madame Halberstadt lui confie son chien, le temps d'une opération de la cataracte.

Vu, revu et encore revu, les chats, les chiens et tous nos amis sur patte font les beaux jours d'une littérature feel good à souhait, à peine supportable, à moins d'être bien écrit. Stéphane Carlier écrit plutôt pas mal mais le problème de ce chien de Madame Halberstadt est qu'il ne présente aucun intérêt. Cousu de fil blanc, fade et sans saveur, il est même surprenant de sourire à quelques phrases ou à des situations tout à fait anecdotiques. Parce qu'en réalité, si ce chien, Courgette, est censé changer la vie de Baptiste, il passe complètement inaperçu dans le déroulé de cette intrigue nombriliste et parisianiste. Courgette ou Croquette de son vrai nom devrait être le personnage central ou le devenir et affirmer une réelle présence narrative mais en fait, à aucun moment il n'évolue. Toutefois, pour la plage ou en vacances ce livre se lit facilement mais on l'oubliera vite ! Et quand l'écrivain tente une ou deux pages plus poétiques sur les belles choses, on a un peu le sentiment qu'on pourrait, sans prétention aucune, écrire le même genre de petites phrases toutes faites, en mieux !

le 03 juillet, 2019 par Léti

> Réagissez à cet article

Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5Note de 4/5

Livres

Les mille talents d'Euridice Gusmao

Les mille talents d'Euridice Gusmao

Martha BATALHA

J'ai vraiment bien aimé ce livre même si j'ignore pourquoi il ne m'a pas révolté d'avantage au fond.
Un livre féministe qui nous plonge au coeur des années 50/60 au Brésil . Mais ça pourrait être n'importe où ailleurs et encore aujourd'hui, combien de femmes sont encore coincées dans leur seul rôle de mère et épouse ? ... moi j'en connais encore !
Ce "quelque chose d'Euridice qui ne voulait pas qu'Euridice soit Euridice" ne cesse de lui barrer le chemin, de l'empêcher de s'épanouir, mais elle encaisse et part sur autre chose.
Voici l'histoire de 2 soeurs bien différentes mais néanmoins complices. Les choix de chacune, les rencontres, la vie de couple et ses contraintes et contrariétés (tout le monde voit de quoi je parle ? :-) ) les enfants, la pression sociale ?
On se laisse facilement porté par cette histoire, pleine d'humour et de fantaisie, on admire cette bonne femme...et on se dit que tout est possible si on veut vraiment donner un sens à sa vie !

le 02 juillet, 2019 par chacha

> Réagissez à cet article