Navigation

 
 

L'article

 
 

Restez connecté

 
Note de 3/5Note de 3/5Note de 3/5

Livres

Le héros discret

Le héros discret

Mario Vargas Llosa / R VAR H

Ce roman entremêle l'histoire de 3 hommes, 3 pères, dans le Pérou actuel.

La première intrigue raconte les mésaventures de Felicito Yanaqué, chef d'une petite entreprise de transport, qui devient un jour victime de chantage. Contre toute attente, ce petit homme, marié mais plutôt malheureux en ménage et père de 2 fils aimants, refuse de céder et de payer. Commence alors un bras de fer entre notre héros et les maîtres-chanteurs, avec l'intervention plus ou moins efficace des policiers locaux.
La seconde intrigue raconte l'histoire d'Ismaël Carrera, un riche assureur de plus de 70 ans, père de 2 fils indignes qui n'en veulent qu'à son argent. Ne désirant pas laisser sa fortune à ces « hyènes », Ismaël décide de se remarier avec son employée de maison et de s'enfuir aussitôt en voyage de noces.
Le troisième personnage central est Don Rigoberto, employé et surtout meilleur ami d'Ismaël. Pour rendre service à son ami, il a accepté d'être le témoin de ce mariage. C'est donc lui qui aura maille à partir avec les fils de son patron et ami, alors que lui sera introuvable. Don Rigoberto est par ailleurs lui aussi mari et surtout père d'un adolescent qui semble avoir des visions et voir et parler avec un homme imaginaire, qui pourrait bien être le diable ?

Au fil des chapitres, toutes ces mésaventures se juxtaposent, sans vraiment se croiser. On voit assez vite que la condition de père est bien au coeur de chacun d'entre elles. Pendant une longue partie de la lecture, j'ai cru que ces différentes intrigues allaient finir par se rencontrer et n'en former qu'une, mais bizarrement, ce n'est pas vraiment le cas. J'ai par ailleurs été assez déstabilisée par ce personnage imaginaire que voit le fils de Don Rigoberto. Je n'ai pas bien vu le lien avec le reste du roman.
Je ne connaissais pas le Pérou et sa société, et l'auteur a su me faire voyager avec plaisir.
Le procédé de narration qui consiste à entrecroiser ces trois histoires rend la lecture parfois un peu difficile à suivre. Cependant, le ton est enjoué, avec des pointes d'humour, parfois d'ironie. Et si le développement est parfois un peu lent, cela reste une lecture agréable.













le 16 juillet, 2019 par Li8ellule

Réactions

Connexion

Pour réagir à cet article vous devez être connecté :