Article

 
 

Tous les articles

 

Focus




Les 6 commandements des éducateurs sportifs à l'école

Publié le 12 juin, 2019
Les éducateurs sportifs de la Mairie initient chaque semaine les enfants du CP au CM2 en école publique.

À chacun sa méthode ou son style, mais tous parlent d'une même voix sur les missions éducatives de leur beau métier, qui dépassent largement le seul cadre du sport...

1. Découvrir (et aimer) le sport

Tous les enfants n'ont pas la chance de pouvoir pratiquer un sport. C'est pourquoi l'initiation à la pratique sportive est au coeur de la mission pédagogique de l'école. « Par des ateliers le plus souvent ludiques et aussi un chouia de compétition pour l'adrénaline, nous leur transmettons les bases de la rigueur technique et surtout le plaisir de pratiquer un sport. » De l'athlétisme au rugby en passant par le tennis, le judo ou le handball, les écoliers du public (du CP au CM2) découvrent avec les éducateurs sportifs municipaux une très large palette de disciplines.

2. Progresser dans la maîtrise de son corps

Outre la motricité, les ateliers mis en place par les éducateurs permettent de travailler avec les enfants sur la latéralisation, c'est-à-dire le processus permettant de déterminer et conforter leur main dominante (gauche ou droite). « La latéralisation va ensuite jouer un rôle essentiel dans le développement de l'enfant, lui permettant d'acquérir une bonne perception de son corps et de l'espace, et de manipuler des objets avec dextérité. »

3. Jouer en équipe, penser collectif

Jouer en équipe, ça s'apprend. Par exemple en imposant un nombre de passes entre co-équipiers avant de tirer au but. « Et pour lutter contre certains réflexes dus aux préjugés, on double les points quand les garçons et les filles se sont fait des passes avant de marquer ! » Développer l'esprit d'équipe et la solidarité entre joueurs est l'un des axes forts des enseignements prodigués.

4. Respecter les règles et l'adversaire

« À la fin de chaque match, la première chose à faire est de saluer l'adversaire. » Les éventuelles éffusions de joie ou manifestations de déception arrivent après. Quant à la tricherie ou la bouderie, elles sont bannies. « Et en séance de sport comme en classe, la politesse et le respect sont inculqués avec la même rigueur. »

5. Prendre confiance en soi

Avec les séances d'endurance, les enfants se rendent compte qu'ils peuvent améliorer leurs performances, petit à petit. Avec l'ecalade, ils prennent le dessus sur leurs appréhensions... « Tout au long de l'année, les enfants progressent. » Certains peu à l'aise dans les sports de raquette sont plus doués en gymnastique. Et inversement. « L'idée n'est pas de les mettre en échec. La variété des sports que nous leur proposons permet ainsi à chaque enfant de se trouver valorisé à un moment ou un autre dans le cycle d'apprentissages. »

6. Se déplacer à vélo en sécurité

C'est l'une des missions les plus importantes des éducateurs sportifs car elle touche à la sécurité routière autant qu'au sport. Entre le CP et le CM2, les écoliers apprennent à pratiquer le vélo : trouver son équilibre, s'arrêter facilement, maîtriser sa vitesse et appréhender les dangers de la circulation. Ils arrivent au collège, fiers, avec leur permis vélo en poche !

Tous les articles

< < < < >
MENU
PORTAILS
RESEAUX
Vivre Armentières Tourisme Médiathèque Espace Famille Archives municipales Centenaire 14-18 Fête des Nieulles
Facebook Youtube Twitter Google plus Flickr