Portrait

 
 

Tous les portraits

 

Les Armentiérois

Valérie Fonteyne

Armentiéroise de A à J


Visage lumineux et grand sourire, c'est ainsi que Valérie Fonteyne nous accueille dans son commerce, Fonteyne Lingerie, le plus ancien indépendant d'Armentières encore en activité...

L'une des raisons de cette longévité saute aux yeux : les étagères et penderies sont abondamment garnies et bigarrées. « Les clients ont changé, ils veulent du choix et fonctionnent plus souvent à l'achat coup de coeur. Il faut donc beaucoup de stock et en même temps proposer beaucoup de nouveautés ».
 
Fonteyne Lingerie satisfait ainsi ses clients depuis... 1946 ! « Ce sont mes grands-parents qui ont créé l'enseigne. A l'époque, ils confectionnaient eux-mêmes les sous-vêtements et les vendaient sous leurs propres marques, comme Roseluxe. » Un temps ancien où la lingerie ne faisait pas dans la fantaisie et se limitait à très peu de tailles : « on reprenait les dos pour ajuster les soutiens-gorges, mais ça n'allait pas si bien qu'aujourd'hui », admet-elle. L'activité prospérant, plus tard des couturières à domicile furent employées.

Cette époque, Valérie Fonteyne l'a connue, mais pas en tant que gérante. En 1992, elle prend la suite de sa maman « un peu par hasard, après avoir effectué un remplacement au pied levé juste après l'obtention de ma licence en commerce ». Fonteyne Lingerie avait déjà cessé de produire, car l'heure des grandes marques de lingerie féminine était venue ! Aujourd'hui, par exemple, le magasin vend des soutiens-gorges dont les bonnets vont de A à J, et qui présentent une infinité de motifs. Son diplôme d'orthopédiste en poche, Valérie Fonteyne proposera également des prothèses pour femmes opérées à compter de septembre.

Confiance
Au meilleur de l'affaire familiale, 9 magasins étaient en activité dans la région. Il n'en reste plus que 3 avec Calais et Lens. Pour se maintenir et fidéliser la clientèle, Valérie Fonteyne mise sur le professionnalisme et la technicité de ses vendeuses, « régulièrement formées auprès des fournisseurs ». Autre atout majeur, « l'équipe est présente depuis longtemps, elle a appris à gagner la confiance de la clientèle. C'est important car les vendeuses se retrouvent souvent en cabine avec des clientes dénudées. »
 
A 48 ans, la maman de trois enfants demeure optimiste pour son magasin comme pour sa ville natale en général. « Nous, commerçants armentiérois, vivons notre commerce 6 jours sur 7 et faisons tout pour que ça continue ! »
Faire parler d'Armentières en bien, Fonteyne lingerie y a d'ailleurs contribué récemment en ayant été classé, par une revue professionnelle, parmi les 100 meilleurs magasins de lingerie de France !

P O R T R A I T   C H I N O I S

> Armentières ?

"une ville familiale et conviviale"

> Un lieu ?

"la base des Prés du Hem"

> Un souvenir ?

"quand j'étais enfant avec mes soeurs, nous venions les mercredis après-midi aider à mettre les lacets de corsets"

> Un rêve ?

"que l'une de mes deux filles reprenne le magasin"




Tous les portraits

< < < < >
MENU
PORTAILS
RESEAUX
Vivre Armentières Tourisme Médiathèque Espace Famille Archives municipales Centenaire 14-18 Fête des Nieulles
Facebook Youtube Twitter Google plus Flickr