Page

 
 

Aménagement du territoire

 

Vivre Armentières > Aménagement du territoire >

Aménagement du territoire




Le Plan de Déplacements Urbains

Le 5 avril 2007, Armentières a adopté à l’unanimité son « micro-PDU », son micro-Plan de Déplacements Urbains. Sous ce thème barbare se cachent les grandes orientations de la ville en matière de transports, infrastructures routières et aménagements de l’espace public liés aux déplacements urbains.

En effet, en 2000, la Communauté urbaine de Lille a adopté un Plan de Déplacements Urbains pour caler ses choix en matière de transports sur l’étendue de son territoire, et Armentières a souhaité décliner localement ces orientations avec son micro-PDU. Les propositions du micro-PDU concernent quatre axes inéluctablement liés : les circulations, le stationnement, les transports collectifs et les modes doux. En effet, une prise de conscience collective émerge peu à peu pour organiser, structurer et même anticiper les déplacements urbains pour limiter la saturation des réseaux routiers, les bouchons aux heures de pointe ou encore le stationnement sauvage sur les trottoirs et les passages piétons.

La prédominance de la voiture

Quelques chiffres suffisent à illustrer à quel point l’usage de la voiture est  ancré dans le quotidien des Armentiérois : d’abord, la ville attire plus d’actifs qu’elle n’en émet, autrement dit, près d’un actif sur deux (47%) qui travaille à Armentières n’y habite pas. Or, 85% d’entre eux utilisent la voiture pour leur déplacement domicile/travail. De même, sur les 30% d’Armentiérois qui quittent chaque jour la commune pour aller travailler ailleurs, 79% d’entre eux utilisent leur voiture pour ce déplacement. Et, pour finir, les 3700 Armentiérois qui travaillent au sein même de la commune sont 46% à utiliser leur véhicule pour effectuer ce court déplacement. Si l’on ajoute quelques spécificités armentiéroises comme l’encerclement de la ville par la Lys et les voies ferrées et donc, le nombre d’entrées de ville limité, la création d’un micro-PDU apparaît alors comme indispensable.

Nouvelle hiérarchisation des voiries

L’idée n’est pas de bouter les voitures hors de la ville mais d’apaiser les circulations en maîtrisant les flux et en proposant des modes de circulations alternatifs. Et certaines solutions majeures proposées par le micro-PDU voient leurs premiers jalons posés comme la ceinture des boulevards qui permettra plusieurs avancées majeures comme une nouvelle entrée de ville depuis Nieppe, un nouvel accès depuis l’A25 via le passage inférieur, une liaison routière pour raccorder le pôle d’échanges avec La Chapelle d’Armentières. La nouvelle ceinture de boulevards désenclavera le sud de la ville et désengorgera l’A25 en rabattant un flux important d’usagers vers le pôle d’échanges. Les différents travaux d’aménagement programmés sont également l’occasion de procéder à une nouvelle hiérarchisation des voiries dans et à l’extérieur de la ville afin d’écarter l’excès de transit, et principalement les camions, du cœur de la ville.

Promouvoir le vélo

Aujourd’hui, la solution globale au problème du transport est d’assurer une complémentarité entre le transport collectif et le transport individuel qu’il soit effectué en voiture ou en vélo. Le vélo, qui a d’ailleurs longtemps été le grand oublié des stratégies d’aménagement de l’espace public, commence  à retrouver la place qui est lui est due ; lui qui est un mode de transport particulièrement bien adapté aux courts trajets (moins de 5 km). Aujourd’hui, la pratique du vélo est principalement freinée par le manque de sécurité liée à l’absence de voies réservées aux cyclistes. Le micro-PDU d’Armentières prévoit la mise en œuvre d’un plan cycliste et d’un système de location de vélos. En effet, les Armentiérois n’ont réalisé que 1% de leurs déplacements quotidiens à vélo en 2006 contre 3% - ce qui était déjà faible – en 1998. L’objectif est d’inverser la tendance pour doubler l’usage du vélo dans les cinq prochaines années que ce soit pour une utilisation de loisirs, le long de la Lys, ou une utilisation quotidienne pour les déplacements utiles. Pour cela, la ville développe un vaste réseau de pistes et bandes cyclables identifiées et sécurisées et zones 30 en utilisant les travaux d’aménagement des chantiers récents comme le centre ville ou le pôle d’échanges mais également en créant des nouvelles voiries lors de la reconquête urbaine des quartiers. En plus de garantir une meilleure visibilité aux cyclistes sur la route et donc une meilleure sécurité, la ville souhaite faciliter l’usage du vélo en proposant des espaces de stationnement implantés dans des endroits  judicieusement choisis.  Elle souhaite également revendiquer son droit à l’expérimentation auprès de la communauté urbaine de Lille pour mettre en place un système de location de vélos pour tous, comme cela existe déjà dans d’autres villes.

Développer le maillage piéton

Six Armentiérois sur dix résident à moins de quinze minutes à pied du centre ville. Ce constat a influencé la réflexion de l’élaboration du micro-PDU d’Armentières dont l’un des objectifs est de promouvoir les modes de déplacement doux en général et la marche en particulier. L’orientation actuelle des politiques d’aménagement du territoire est la mise en valeur des espaces publics et donc la réappropriation de la rue - comme moyen de déplacement - par les piétons. Le micro-PDU d’Armentières cherche donc à enrichir et conforter le cadre de vie au profit du piéton dans les différents quartiers de la ville, dans les zones de commerces et également dans les parcours d’accès au pôle d’échanges. Un maillage piéton sur toute la ville est développé avec un réseau « vert » de promenades urbaines et de liaisons inter quartiers : ce maillage se développe à partir de la coulée verte et des cheminements en bords de Lys. Les liaisons piétonnes entre les pôles générateurs majeurs, c'est-à-dire les établissements scolaires, la gare et le centre ville vont être confortées. Des circuits touristiques et de découvertes ont également été créés afin de valoriser des éléments de patrimoine de la ville.

MENU
PORTAILS
RESEAUX
Vivre Armentières Tourisme Médiathèque Espace Famille Archives municipales Centenaire 14-18 Fête des Nieulles
Facebook Youtube Twitter Google plus Flickr