Page

 
 

Grands projets

 

Vivre Armentières > Aménagement du territoire > Grands projets >

Grands projets




Le passage inférieur et le boulevard urbain

La construction du passage inférieur avait pour objectif de désenclaver la ville en offrant une nouvelle voie d’accès à Erquinghem-Lys, la Chapelle d’Armentières et Sailly-sur-la-Lys et de supprimer le phénomène d’embouteillage à chaque fermeture des barrières protectrices des voies ferrées.

A la fin des années 90, l’implantation exacte avait été décidée. Le projet, totalement financé par la Communauté urbaine de Lille, pouvait donc être lancé. Le premier coup de pelle a été porté en février 2003. Six mois ont été nécessaires pour réaliser le giratoire, dévier les canalisations, effectuer les travaux en sous-sol servant à modifier les réseaux Edf, des eaux, etc. Cette période a également servi à concevoir un ouvrage de 3 500 tonnes, 40 mètres de long et 10 mètres de large, qui a été inséré sous les voies Sncf pendant le week-end du 15 août 2003. Un travail d’envergure puisque les ouvriers ont du déposer les voies, ôter les caténaires et retirer, avec leurs simples pelleteuses, 3 500m3 de terre.

Entre 2004 et 2006, les travaux avaient été suspendus car Armentières, La Chapelle d’Armentières et Erquinghem-Lys souhaitaient parfaire l’aspect qualitatif du projet : les villes ont ainsi sélectionné un cabinet d’études pour concevoir l’aménagement du cadre vie, l’aménagement paysager et l’éclairage. Le passage inférieur a fonctionné pour la première fois en avril 2007 et les automobilistes peuvent, depuis, aller d’Armentières à La Chapelle d’Armentières sans passer par le passage à niveau.

En même temps, un autre chantier colossal a vu le jour : une liaison entre la rue du Kemmel et le boulevard Faidherbe a été créée. Cette nouvelle entrée de ville, permet de désenclaver les quartiers Salengro et des Prés du Hem et facilite les accès au centre hospitalier. C’est également un gain de temps pour les personnes désirant se rendre à l’autoroute A25, en contournant le centre ville et surtout en évitant les barrières du passage à niveau de la rue Marle. Avec le passage inférieur, ce boulevard urbain permet de rejoindre facilement La Chapelle d’Armentières à partir de Nieppe, sans emprunter le centre ville d’Armentières.

MENU
PORTAILS
RESEAUX
Vivre Armentières Tourisme Médiathèque Espace Famille Archives municipales Centenaire 14-18 Fête des Nieulles
Facebook Youtube Twitter Google plus Flickr