Page

 
 

Mémoire de la Grande Guerre

 

Le Tourisme > Decouvrir > Mémoire de la Grande Guerre >

Mémoire de la Grande Guerre




Mémorial de la Trêve de Noël

A Frelinghien, une stèle inaugurée en novembre 2008 commémore la première fraternisation de Noël 1914 entre les soldats britanniques et allemands.

Durant l'hiver 1914, les soldats de chaque camp sont soumis à des conditions climatiques rudes dans des tranchées encore précairement aménagées. Le jour de Noël, par endroits, certains prennent l'initiative d'une trêve afin d'enterrer dignement leurs morts restés entre les lignes du Front, allant jusqu'à entrer en contact avec l'ennemi.

Plusieurs témoignages relatent ainsi la scène de fraternisation qui s'est tenue à Frelinghien, où eu lieu l'une des trêves de Noël pendant lesquelles les militaires déposaient les armes pour quelques heures. Les Allemands occupaient le village et la brasserie. Face à la brasserie Lutun, proche de l'endroit où se dresse la stèle aujourd'hui, Gallois et Silésiens s'échangent des fûts de bières, du plum pudding, de la confiture et des cigarettes.

Aussi réconfortantes que paraissent ces scènes de fraternisation, celles-ci demeurent pour autant très localisées, les combats se poursuivant dans de nombreux autres secteurs faute de trêve officiellement conclue. Horrifiés en apprenant ces fraternisations avec l'ennemi, les états-majors réagissent rapidement en faisant transférer les unités concernées dans d'autres secteurs.

 

MENU
PORTAILS
RESEAUX
Vivre Armentières Tourisme Médiathèque Espace Famille Archives municipales Centenaire 14-18 Fête des Nieulles
Facebook Youtube Twitter Google plus Flickr