Page

 
 

Mémoire de la Grande Guerre

 

Le Tourisme > Decouvrir > Mémoire de la Grande Guerre >

Mémoire de la Grande Guerre




Monument des Frères Mahieu

Le monument se dresse dans la cour d'un bâtiment surnommé par les Armentiérois « La goutte de lait ». Situé à l'emplacement de l'ancien hôtel particulier de la famille Mahieu, propriétaires de plusieurs filatures à Armentières en 1914, cette maison est un don fait aux œuvres de protection de l'enfance par Madame Mahieu, dont les deux fils représentés sur la statue sont morts durant la Première Guerre Mondiale.

Né en 1887, Auguste Mahieu est, pendant la Grande Guerre, affecté au 56ème bataillon de chasseurs à pieds, chargé début 1916 de défendre le bois des Caures dans la Meuse. Le 22 février, au deuxième jour de l'offensive française autour de Verdun, Auguste Mahieu est tué par un obus. Son nom figure aujourd'hui dans la galerie de l'ossuaire de Douaumont.

Son frère Michel, né en 1891, passionné d'aviation, bénéficie d'un renom certain pour avoir décroché en 1911 le record du monde d'altitude avec un passager aux commandes d'un biplan. Commandant de l'Escadrille des Chouettes, le capitaine Michel Mahieu est un des "as" de l'aviation française de la Grande Guerre. Il est abattu dans la Somme dans la nuit du 2 au 3 mars 1918 après être tombé dans les lignes ennemies.

MENU
PORTAILS
RESEAUX
Vivre Armentières Tourisme Médiathèque Espace Famille Archives municipales Centenaire 14-18 Fête des Nieulles
Facebook Youtube Twitter Google plus Flickr